Edition 2012

Bilan artistique – Francofolies 2012 – 19ème édition

« Ce fut sans doute notre meilleure édition artistiquement parlant ».

Telles furent les paroles de Charles Gardier, co-directeur du festival et responsable de la programmation, lors de la conférence de presse de clôture du festival le dimanche 22 juillet. Les médias et les professionnels dans leur ensemble ont également souligné la richesse et la tenue du programme 2012.

 

Place de l’Hôtel de Ville

Sur la Place de l’Hôtel de Ville, le concert – unique pour la Belgique – de Hugh Laurie a fait coulé beaucoup d’encre. Son blues New Orleans a séduit les puristes et son humour très anglais a fait mouche. Son passage à Spa aura vraiment été l’événement de juillet. 

Humour et purisme étaient également au programme avec Thomas Dutronc et ses musiciens virtuoses qui ont emporté le public avec leurs chansons aux influences manouche, avant de laisser la place aux chants bretons de Nolwenn Leroy.

Charlie Winston puis Selah Sue – l’artiste belge de l’année – ont livré des prestations musicalement irréprochables et ont emmené le public dans des univers musicaux rarement approchés à Spa.

Après un Laurent Voulzy majestueux , Christophe Willem très en forme a électrisé la place avec ses rythmes disco et électro.

Enfin, le grandiose concert final de Jean-Louis Aubert restera dans les annales par son énergie, sa générosité  et sa puissance. Jamais le Français n’aura été soutenu par un groupe aussi talentueux. Il faut dire que la Place avait été bien chauffée par un Benabar explosif lui aussi.

Côté belge, Joshua, Machiavel et leurs invités, Kiss & Drive et Sarah Carlier ont été à la hauteur des attentes.

 

Village Francofou

Au Village Francofou, Cali  a créé l’événement avec son concert acoustique sur la scène Ice Watch. Skip The Use, 1995, Pony Pony Run Run, Julien Doré, The Subs, Yuksek, Jean-Louis Murat, Oldelaf, Emily Loizeau, Danakil, Catherine Ringer, La Grande Sophie, Julian Peretta, Claire Denamur, Inna Modja, Anaïs, Eiffel, Amadou et Mariam…ont toutes et tous donné également des concerts formidables.

Parmi les nouveaux venus, Giedré, Rover, Ours, Rachida Brakni, Maia Vidal, L, Benoit Doremus ne sont pas passés inaperçus.

La scène belge a comme chaque année offert de nombreux frissons aux festivaliers. On retiendra tout particulièrement Soldout, Hollywood Porn Stars et Superlux qui nous ont offert la primeur de leur retour. Perry Rose, Suarez et leurs invités, Jali mais aussi Balimurphy, Vincent Liben, Dan San et toute la scène rock (Malibu Stacy, Roscoe, Elvis Black Stars, Hudson, Vegas, Von Durden..) ont aussi séduit les festivaliers, qui se sont montrés pour leur part toujours aussi chaleureux et enthousiastes.

Au Jardin, les DJ's se sont succédés sans discontinuer. Mention spéciale à Quentin Mosimann, vainqueur à l’ « ambiançomètre », à Aeroplane , à Surfin Leons (qui présentait sa nouvelle chanteuse, Miss Eaves, pour la première fois) et aux Klaxons pour leur exclu belge.

 

Théâtre et Salon Bleu

Au Théâtre on notera les concerts de Scala qui rendait hommage à Pierre Rapsat, de William Sheller toujours aussi formidable en piano solo et de Maurane particulièrement en forme dans l’écrin exceptionnel de ce théâtre à l’italienne.

Les Francos Juniors proposaient André Borbé, Chilly Pom Pom Pee, Pigalle Jeune Public et Barbara Carlotti.

Au Salon Bleu, le spectacle « Du Haut des Airs » continue à séduire les amoureux de chanson française. Le jeudi, Saule a présenté son nouvel album en exclusivité dans le cadre d’une soirée « 30 février » avec Antoine Henaut et Hippocampe fou ; la soirée du vendredi réunissait trois artistes québécois (Jimmy Hunt, Bernard Adamus et Daniel Léger), celle du samedi voyait le retour de Wendy Nazaré, précédée par la spectaculaire Chloé Lacan ; enfin le dimanche, outre la soirée finale « Du Haut des Airs », on a pu découvrir en exclusivité le nouveau et énigmatique duo Kate & Joe BB, ainsi qu’ An Pierlé en piano solo devant un parterre plein à craquer.

 

Scène Carrefour des Talents

La foule s’est aussi massée au pied de la scène Carrefour des Talents pour découvrir un fameux panel de jeunes talents. Les Belges The Mash, Mademoiselle Nineteen, Olivier Juprelle, Can D, Pablo Andres, The Waow ou encore et l’Acadienne Lisa Le Blanc ont marqué les esprits.

 

Franc’Off

Signalons enfin que c’est Nicolas Donnay qui a remporté le Franc’Off 2012 et devient ainsi le premier artiste confirmé pour les Francofolies 2013.

Les deux autres lauréats sont Beautiful Badness et Coenguen.