Edition 2010

Bilan artistique – Francofolies 2010 – 17ème édition

Ce sont près de 175 000 festivaliers qui sont venus se masser devant les scènes durant 5 jours lors de cette 17ème édition.

 

Scène Pierre Rapsat

Sur la place de l’Hôtel de Ville, l’événement de l’année était bien entendu la présence de Jacques Dutronc, de passage à Spa pour la première fois. Et, de l’avis général, son concert fut en tout point remarquable et un tout grand moment. Et on n’oubliera pas de sitôt son duo exceptionnel avec Nicolas Michaux d’Eté 67 qu’il avait convié à ses côtés. Les mêmes Eté 67 qui avaient ouvert la scène quelques heures plus tôt avec un set remarquable qui a montré tout le chemin parcouru par le groupe depuis ses débuts.. Autre grand de la chanson française, Christophe a ravi ses fans mais déstabilisé les autres avec une prestation sans doute trop intimiste pour une scène en plein air.
Le lendemain, Alain Souchon a également fait forte impression et s’est montré très ému par l’accueil du public, tout comme le « nouveau » Renan Luce très à l’aise sur cette grande scène.  Puis ce fut le tour de Stanislas et Pascal Obispo, de Marc Lavoine et de Christophe Willem de séduire, chacun à leur façon leur public respectif avec des prestations qui furent à la hauteur de leur réputation.
En ouverture, le public a pu découvrir Baï Kamara Jr, Thierry Dell et Monsieur Dupont.

 

Village Francofou

Saturé en 2008, le Village Francofou avait été réaménagé dès 2009 pour offrir plus d’espace et garantir au public une meilleure fluidité entre les scènes. Vu la satisfaction générale, ces aménagements ont été reconduits cette année et le Village est redevenu un endroit magique, même quand c’est la toute grande foule.
Avec un Ghinzu explosif, une Cœur de Pirate triomphale, une Izia déchaînée mais aussi Yodelice, Thomas Fersen, Pony Pony Run Run, Arid, K’s Choice, Gaëtan Roussel, BB Brunes, Sharko, Dominique A, Oxmo Puccino, Daran, Magnus, Piano Club, My Little Cheap Dictaphone, Puggy, Daan, Yuksek, Sttellla, Féfé, Baloji, Art Mengo, JP Nataf, Phantom feat. Lio, Vismets, Saint André…l’affiche des scènes Proximus, Fnac et Fortis  était incontestablement la plus prestigieuse depuis la création du festival ! Durant cinq jours d’une incroyable densité musicale les festivaliers, dont l’enthousiasme n’a  jamais été pris en défaut, a une fois encore impressionné tous les artistes.

Ce fut aussi la grosse foule toutes les nuits au Lido (compris dans l’abonnement Village) pour venir découvrir les DJ les plus hype du moment (Feadz, DJ Sonar, Sound of Stereo, Ivan Smagghe), la soirée « 3 Francos » avec Sexy Sushis, Orange Orange et Surfing Leons, et un superbe hommage à Télex mené par JD Davis.

 

Casino

Au Théâtre, on regrettera l’annulation de dernière minute de Yves Duteil, victime d’un accident de la route, et par voie de conséquence, celle d Alix Léone prévue en première partie. Par contre Jean-Louis Murat fut bien présent, égal à lui-même,  et a ravi ses fans.
La soirée « 3 Baudets » proposait comme à l’habitude un plateau découverte avec Mélanie Pain, Twin Twin et CocoRoyal : c’est le groupe belge CocoRoyal qui a le mieux tiré son épingle du jeu en envoûtant les spectateurs venus spécialement pour lui.

Le bilan des Francos Juniors 2010 restera un peu mitigé en terme de fréquentation du public, sans doute par manque d’une tête d’affiche belge fédératrice, mais la qualité artistique était une fois encore au rendez-vous. Avec The Nino’s et leur hommage à Nino Ferrer, l’histoire du rock racontée aux enfants par les Chilly Pom Pom Pee, l’inoxydable Thibault, Raphy Raphaël et David Sire.

Les concerts gratuits du Salon Bleu réunissent toujours un public curieux et fidèle. Le spectacle « Du haut des airs » est parti pour la troisième année consécutive à la découverte des répertoires belges, suisses, québécois et français cinq jours durant. On retiendra aussi la soirée teintée « world music » avec notre guitariste Quentin Dujardin et le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf, le spectacle coquin « Amours et Grivoiseries »  et quelques excellentes découvertes comme Kloé K, Mike Ibrahim, Alcaz et le nouveau répertoire de Silva.


Les Bars en folies et la scène Carrefour des Talents

Scènes gratuites axées sur les découvertes, les Bars en Folies et la scène Carrefour des Talents permettent à de jeunes artistes de se produire devant un large public.
Cette année, parmi les dizaines de concerts à l’affiche, dans tous les genres de musique, on retiendra la présence massive d’artistes québécois de tout premier plan venus se faire un nom en Belgique (Marco Calliari, Tricia Foster, Colin Moore, Ian Kelly, Madmoizel’ Giraf) ou encore le jeune MaThéo le nouveau lauréat du concours Carrefour des Talents que nous suivrons pas à pas au fil des prochains mois.


Le Franc’Off

Depuis 2009 le concours est ouvert aux artistes et aux groupes belges qui chantent aussi en anglais. Le jury international a décidé de récompenser cette année Folks Divine, Dalton Telegramme et Rony Rone et les Balltraps. Folks Divine est donc le premier groupe confirmé à l'affiche de l'édition 2011 !